Quelle assurance crédit prendre ?

12/07/2011
Pour chaque prêt au meilleur taux que vous faîtes dans une banque ou dans un organisme de crédit, votre conseiller vous propose une assurance crédit. En fait, elle n’est pas obligatoire et si vous la refusez, votre conseiller ne peut pas annuler l’accord qu’il vient de vous donner. Néanmoins, il est fortement recommandé de la prendre pour vous prémunir contre certaines difficultés de paiement auxquelles vous serez peut-être confrontés  l’avenir, on ne sait jamais ce que demain nous réserve.

Les différents types d’assurance crédit

Il existe, en réalité, 2 ou 3 types d’assurances selon les organismes. Voici en quelques mots ce qu’elles couvrent :

 

  • Assurance Décès, Invalidité : Si vous venez à mourir ou à ne plus pouvoir travailler à la suite d’un accident ou d’une maladie, cette assurance permet à l’organisme prêteur de recouvrer ses fonds sans que vous ou vos proches ayez à payer de votre poche les sommes restant dues.
  • Assurance Chômage : Si vous venez à perdre votre emploi à la suite d’un licenciement (ne couvre pas le licenciement pour faute), cette assurance vous remplace dans le règlement de vos mensualités (selon des modalités particulières) en attendant que vous retrouviez un emploi. Cela vous permet ainsi de soulager votre budget pendant ce moment difficile.
  • Assurance Décès, Invalidité ET chômage : Cette assurance est la plus recommandée par les organismes de crédit car elle est l’additionnement des 2 autres et donc permet de prévoir plus de soucis qui peuvent arriver dans une vie.
Ces assurances sont, avant tout, faites pour rassurer l’organisme prêteur mais dans les moments difficiles, comme ceux que l’on rencontre actuellement, elles sont aussi là pour soulager ceux qui perdent leurs emplois. Lors que vous cherchez le meilleur taux pour votre crédit, n’oubliez pas de regarder les assurances qui sont proposées et de choisir celle qui vous conviendra le mieux.

Demandez le remboursement du montant de l’assurance versé en fin de crédit

Cependant, il faut faire extrêmement attention à un point essentiel que la grande majorité des emprunteurs oublie : Lorsque vous aurez fini de rembourser votre crédit et que vous n’aurez pas utilisé votre assurance, il faut demander le remboursement des sommes perçues à votre organisme de crédit. En effet, pendant toute la durée de votre prêt, vous avez mensuellement cotisé à l’assurance et lorsqu’arrive la fin de vos remboursements, la législation exige le retour des cotisations.

 

Donc, vous avez fait un prêt au meilleur taux possible et vous vous êtes protégés avec une assurance crédit, maintenant vous avez le droit à une compensation. Vous n’avez pas cotisé pour rien et vous ne vous êtes pas serrés la ceinture peut-être parfois pour rembourser pour rien non plus. Vous devez faire valoir vos droits et le plus simple est de faire appel à une association de consommateur qui vous expliquera quelles démarches suivre, à qui s’adresser et le délai afin de récupérer les sommes versées au titre de l’assurance. Comprenez bien que si vous avez fait un crédit sur 10 ans et que votre cotisation mensuelle d’assurance était de 10 € par mois, vous pouvez recevoir de la part de votre organisme de crédit près de 1200€ ce qui dans la conjoncture actuelle n’est pas négligeable.

Si vous arrivez à la fin de votre crédit, n’oubliez pas de réclamer ce qui vous est dû ; votre banque n’a pas besoin de cet argent, vous oui.

 

Laissez un commentaire