Les différents taux de crédit, comment s’y retrouver ?

15/07/2011

Les taux des crédits varient selon les crédits souscrit et selon leur conditions, il existe divers taux pour certains il seront fixes du début et à la fin de votre crédit, dans d’autres cas le taux peut varier, c’est vous qui allez décider au moment de votre demande de crédit. Le taux variable peut être très intéressant mais il peut vous coûter très cher quand le taux passe à la hausse. Avant de choisir, étudiez bien toutes les possibilités n’hésitez pas à demander conseil autour de vous.

Le prêt à taux fixe

Le taux fixe est le taux de la tranquillité, il sera exactement le même du début à la fin de votre crédit.

Il existe 3 possibilités d’échéances avec le prêt à taux fixe :

  1. Echéances constantes : vos échéances restent les mêmes du début à la fin du prêt.
  2. Echéances progressives : vous augmentez vos mensualités tous les ans. Au départ vos mensualités sont allégées, vous pariez ensuite sur la hausse de vos revenus pour faire face à la hausse des mensualités. Cette augmentation progressive est décidée à la signature du prêt.
  3. Echéances modulables : avec la modulation, vous restez dans l’optique du taux fixe en lui apportant un peu de souplesse. En fonction de vos changements de situation, vous pouvez adapter vos mensualités. Si vous êtes augmentés, vous pouvez augmenter le montant de vos mensualités et donc réduire le coût total de votre prêt. Inversement, si vous subissez une perte d’emploi vous diminuez vos mensualités.

Certaines banques accepteront une diminution des mensualités si antérieurement vos mensualités ont été augmentées. Il existera aussi (suivant les banques) une amplitude maximale à respecter dans la modulation : entre +/- 10% et +/- 30% par an. Le nombre de changements sera également limité.
De plus si vous diminuez vos mensualités, vous en augmentez la durée entre 2 et 5 ans. Bien sûr la modulation a un coût, elle est différente suivant les banques.

Les prêts à taux révisable

Le révisable pur est un taux est particulièrement alléchant
Avec le crédit à taux révisable, votre prêt évolue en fonction du marché monétaire chaque année la banque recalcule un nouveau taux en fonction de l’Euribor (plus une majoration) qui s’applique jusqu’à la révision annuelle suivante et ceci jusqu’à la fin du prêt. Comme les variations du taux suivront très précisément l’index de référence (L’Euribor), vos mensualités suivront ces variations sans limitation dans la baisse comme dans la hausse. Ce qui revient à dire :
si les taux baissent, le coût total de votre crédit baisse car vous pourrez réduire la durée de votre prêt. Si les taux augmentent, vos mensualités ou la durée du prêt augmentent si vous ne pouvez pas augmenter vos mensualités, la banque allongera la durée du prêt. D’une manière générale vous pouvez demander à votre banquier de modifier votre crédit à taux variable en crédit à taux fixe. Cette opération est payante, n’oubliez pas de demander à votre banque quel est le montant de cette option.

L’avantage du taux révisable c’est que vous êtes acteur de votre crédit : Quand vous remboursez par anticipation, les pénalités seront moins élevées que les pénalités pour le taux fixe. Elles pourront même être nulles au bout de 5 années de crédit. Notre conseil : le taux révisable pur vaut d’être tenté si vous empruntez une « petite somme » et sur une petite durée. Il est fortement déconseillé si vous empruntez sur 20 ans.

Le prêt à taux révisable sécurisé

On se situe avec le taux révisable sécurisé entre le révisable pur et le révisable capé. Le taux sera plus faible que pour le révisable capé mais plus élevé que pour le révisable pur.
Le taux du prêt à taux révisable sécurisé est révisable cycliquement et peut varier sans limite, c’est pourquoi il n’est pas capé. Les mensualités, qui sont plafonnées, ne pourront augmenter que dans la limite des hausses de prix. Comme le plafond des mensualités augmentera faiblement chaque année, si la hausse des taux est plus forte, la durée du crédit s’allongera pour compenser le déséquilibre.

Le prêt à taux révisable non capé et à échéance plafonnée

Ce type de prêt instaure un plafond sur le montant des échéances. Le taux du prêt lui peut varier sans limite. Dans le cas où la hausse des taux d’intérêt n’est pas assurée par ce plafond des mensualités, ce sera la durée du prêt qui sera allongée. Là encore vous pouvez négocier une limitation à l’allongement de la durée.

A l’inverse, si l’indice de référence baisse, la durée du prêt sera raccourcie.
En cas de hausse de l’indice de référence, le montant des mensualités est augmenté mais doit rester à l’intérieur d’une limite, celle-ci est la plupart du temps liée à l’indice INSEE des prix.

Le prêt à taux révisable non capé et à échéance non plafonnée.

C’est un prêt qui n’offre aucune sécurité. Il faut vraiment être un investisseur averti pour y recourir ! Le principe est simple : en cas de hausse ou de baisse de l’indice de référence, soit les échéances seront modifiées, soit la durée de votre crédit immobilier variera, SANS LIMITATION.

Le prêt révisable à double indexation

Le taux du prêt est soumis à variation d’après l’indice de référence (Euribor).

La mensualité est indexée de manière systématique sur l’indice INSEE des prix ou celui de la construction. Elle augmente donc chaque année selon les termes du contrat de votre crédit immobilier.
La durée du prêt est déterminée comme suit :
– Si l’indice de référence augmente fortement, la durée augmente aussi puisque l’augmentation réglementée de la mensualité (indice INSEE) n’absorbe pas le coût supplémentaire pour le prêteur. Dans le contrat, une durée de prêt maximum sera déterminée. Si l’indice de référence augmente faiblement, la durée du prêt ne change pas. Si l’indice de référence est stable, la durée du prêt diminue.
– Si l’indice de référence baisse, la diminution de la durée du prêt est importante