Renégocier son crédit immobilier

08/01/2012

Renégocier son crédit immobilier peut sembler une opération intéressante, surtout en période de baisse des taux d’intérêts. Si l’opération peut paraître financièrement intéressante au premier abord, certains paramètres sont à prendre en compte qui vont éclairer l’emprunteur sur les coûts réels de l’opération. Ceux-ci peuvent en effet être lourds, notamment si le rachat implique un changement de prêteur. L’objectif des développements qui vont suivre est de vous aider a évaluer la rentabilité de renégocier son crédit immobilier  en intégrant certains paramètres financiers inévitables et ainsi vous aider à préparer votre négociation auprès de la banque qui vous a accordé le prêt que vous souhaitez renégocier.

Comment renégocier son crédit immobilier ?

Il existe deux deux façons de faire, la renégociation interne et la renégociation externe, renégocier son crédit immobilier avec le prêteur d’origine est une  solution, généralement moins coûteuse qui consiste à revoir le  taux d’intérêt avec la banque qui a consenti le prêt. Pour ce type de rachat, les coûts se limitent généralement à des frais de dossier, puisque la modification d’un élément du crédit en cours nécessite la rédaction d’un avenant et de toute la procédure légale afférente à l’offre de crédit. Ces frais représentent environ 1% à 2% du capital restant dû. D’une manière générale, pour qu’une négociation soit efficiente, l’écart entre le taux auquel vous avez contracté le prêt et les taux du marché doit être d’au moins 2 points. Par exemple, si vous avez signé pour un prêt au taux annuel de 8%, les taux au moment de la renégociation doivent être au maximum de 6%. Certains paramètres sont à étudier attentivement. Notamment, il est conseillé de calculer le montant des intérêts restant dus. C’est en effet le montant des intérêts qui constitue le prix d’un crédit. Cette démarche prendra tout son sens si elle est réalisée dans les 5 premières années pour un prêt à 15 ans. A l’heure de renégocier votre crédit immobilier  Il est indispensable de toujours faire la différence entre ce que vous coûterait votre crédit dans le cadre de votre ancien emprunt et te montant des intérêts sur la base de la nouvelle proposition qui vous est faite par votre banque. A ce dernier montant n’oubliez pas d’ajouter les frais de dossier. Pour généraliser, ne renégociez pas un crédit pour lequel vous n’obtiendriez pas une diminution d’au moins un ou deux points par rapport à votre ancien taux d’intérêt. Pour calculer cette limite, fiez vous à votre tableau d’amortissement, additionnez les intérêts que vous avez déjà payés et divisez les par le total des intérêts à payer figurant au bas de la colonne, ne renégociez que des prêts récents.

Pour contacter votre banquier et initier la demande de renégociation de prêt immobilier, nous avons fait pour vous un modèle de lettre de demande pour renégocier un prêt immobilier

Peut-on renégocier son crédit immobilier avec une autre banque que la sienne ?

Renégocier son crédit immobilier avec une autre banque Il s’agit là d’un exercice difficile, qui va entraîner des frais beaucoup plus importants que dans le cadre d’une renégociation interne. En effet, pour transférer votre crédit dans une banque qui vous proposerait un meilleur taux d’intérêt, la banque qui vous a consenti le premier prêt va être fondée à exiger des pénalités pour remboursement anticipé. Car pour transférer votre crédit dans une autre banque, il va d’ abord falloir solder vos comptes avec la première et donc, rembourser votre crédit avant l’échéance prévue, de manière anticipée. La loi est formelle sur ce point : le remboursement anticipé d’un crédit peut donner lieu, si le contrat de prêt le prévoit expressément, à des pénalités. Celles-ci, sauf à les avoir négociées au moment de la signature du prêt, seront égales à 3% du capital restant dû. De la même manière, la nouvelle banque risque de vous imposer tes mêmes frais annexes que pour la conclusion de votre ancien crédit : frais d’hypothèque ou de cautionnement, frais de dossier…

Derniers conseils pour bien renégocier son crédit immobilier

Renégocier un crédit immobilier, c’est avant tout une démarche commerciale qui doit commencer par une étude du besoin (votre projet personnel, ses délais et ses coûts) et se poursuivre par une étude du marché du crédit (les offres du moment et les taux en vigueur). Ces points ont été étudiés plus haut. La négociation, le face-à-face avec la banque sur laquelle s’est porté votre choix va en quelque sorte conclure ce processus, même si vous devez prospecter plusieurs banques avant de trouver celle dont l’offre satisfera votre demande. Mais à chaque fois, votre interlocuteur va vous juger sur des critères bien spécifiques, et bien souvent les même, (situation personnelle, situation financière, en couple…) ces critères vont vous permettre d’évaluer objectivement votre situation et, en vous aidant à prendre conscience de vos points faibles, vous permettre de travailler vos points forts afin de les mettre en valeur. En effet, les banques évaluent généralement un client sur la base du risque de défaillance qu’il représente en tant qu’emprunter. Ce risque est évalué au regard de certains critères qui s’ils sont ou non satisfaits, donnent un « score ». Si le client satisfait aux régies de ce score, rétablissement lui accordera un crédit.


Fatal error: Call to undefined function wp_related_posts() in /web/prestamocredito/www/moncreditfacile/wp-content/themes/SEOAdMax/single.php on line 37