Tout sur le Crédit Immobilier

21/12/2011

Tout sur le Crédit Immobilier

Dans un article précèdent nous avions déjà parlé du crédit immobilier, il nous à semblez nécessaire de revenir dessus afin de vous dire tout sur le crédit immobilier et vous donner toutes les informations qui seront certainement très utiles lors d’un achat aussi important qu’ un bien immobilier, on rêve tous d’avoir un jour notre chez nous, mais il ne faut pas que cela se complique de trop où devienne le pire de vos cauchemars.

Tout sur le Crédit Immobilier : Quels sont les délais de rétractation d’un crédit Immobilier ?

Tout d’abord vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours minimum à compter de la réception de l’offre de crédit, envoyée par voie postale par votre organisme de crédit. Vous devez obligatoirement le respecter. A partir du 11ème jour (le cachet de la poste faisant foi), vous aurez à retourner l’acceptation de votre offre de crédit également par voie postale (le jour de réception de l’offre de crédit n’est pas pris en compte). Ce délai a été prévu par la loi pour vous permettre de réfléchir sur tous les termes du contrat. Profitez en pour l’examiner attentivement. A la signature de votre compromis ou promesse de vente, vous avez deux possibilités : soit indiquer que l’achat sera payé sans l’aide d’un crédit, auquel cas vous devez écrire de votre main que vous reconnaissez avoir été informé que vous ne pourrez pas vous prévaloir de cette condition suspensive, même si vous recourez finalement à un crédit, soit indiquer que l’achat sera payé à l’aide d’un crédit, ce qui implique qu’il est automatiquement conclu sous la condition suspensive de l’obtention de ce crédit. Si celui-ci n’est pas obtenu, vous pouvez annuler votre compromis (ou promesse) de vente et récupérer les fonds versés sans pénalité à verser.

Tout sur le Crédit Immobilier : Se protéger avec des assurances spécifiques.

Il est essentiel de se protéger en cas de la perte de votre travail compte tenu de la durée des crédits immobiliers, il est prudent de vous protéger contre les risques de perte d’emploi. A cet égard il y existe des assurances qui pourront  vous protéger pendant toute la durée du crédit immobilier. Il existe un autre type assurance qui est connu sous le nom de report chômage, cette assurance  permet aux emprunteurs, en cas de chômage total suite à un licenciement survenant au moins 360 jours après la signature du contrat de crédit immobilier, de reporter, sans coût supplémentaire, les mensualités de leur crédit à la fin prévue pour celui-ci. Prenant effet à partir du 181ème jour suivant la date de départ du versement des allocations chômage, elle protège l’emprunteur pendant une période allant jusqu’à 18 mois consécutifs au maximum. Puis pendant une ou plusieurs autres périodes de chômage, pour un total de 36 mois. L’assurance décès permettra de payer le capital restant dû par l’assuré, elle intervient si celui-ci décède avant ses 85 ans. Elle permet aux héritiers de recevoir le bien immobilier sans avoir à verser de mensualités pour la quote-part du capital assuré par l’emprunteur décédé.

 

Tout sur le Crédit Immobilier : Comment payer son crédit immobilier avant la fin de l’échéance ?

 

Votre prêt immobilier vous engage sur une longue durée. Il est possible que pendant cette période vos revenus disponibles s’accroissent. Et vous aimeriez bien en profiter pour augmenter vos mensualités et rembourser plus vite cela est possible vous  avec l’accord de l’organisme qui a financé votre achat, inversement, si vous souhaitez revenir à des échéances plus faibles, vous pourrez le faire, à condition que vos nouvelles échéances ne soient pas inférieures à votre mensualité de départ et que la durée de votre crédit ne s’en trouve pas rallongée.

Tout sur le Crédit Immobilier : Droit de succession du crédit immobilier.

Dans le cas d’une succession, vous pouvez être amené à racheter aux autres héritiers une part d’un bien immobilier dont vous héritez conjointement, certains crédit immobilier vous permettent non seulement dédommager les autres héritiers mais également emprunter la somme nécessaire au règlement des droits de succession.

 

Tout sur le Crédit Immobilier : Est-il possible de garder le bien immobilier en cas de divorce ?

Lorsqu’un divorce est prononcé, il faut échanger ou partager les biens. Ainsi, celui qui reste propriétaire du logement doit dédommager l’ex-conjoint en lui versant une soulte. Pour ce type de situation, les banques et les organismes de crédits ont  mis au point un crédit soulte qui vous permet d’emprunter l’argent nécessaire simplement et rapidement. La somme que vous pouvez emprunter  est versée directement chez votre notaire, ce qui simplifie encore les formalités. Le remboursement de ce prêt s’effectue sur une durée de 5 à 25 ans. Et si le bien fait encore l’objet d’un ou plusieurs prêts, vous pouvez financer la reprise du crédit ou des crédits en cours.